AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum prend forme petit à petit, merci de votre soutient et de votre patience. Toute aide est la bienvenue.

Partagez | 
 

 Jamais seul avec ma fille!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jamais seul avec ma fille!   Sam 29 Oct - 16:49

Coucou tout le monde!!

Bon voilà j'ai décidé de me remettre un peu à écrire! (ça fait u bien ^^)

parce que ça faisait longtemps que je n'ai plus écris quelque chose... ^^ Faut dire que l'inspiration m'a longuement quittée et que par ce fait je n'ai pu continuer à écrire... mais je reviens avec une nouvelle Fic. Enfin... une ancienne Fanfic que j'avais écrite en 2006 et que j'ai remise au goût du jour pour votre plus grand plaisir ou malheur (Cela dépend du côté où on se situe xD)
Il s'agit du parodie sur Harry potter! Sur Voldemort plus précisément! (eh oui encore une parodie lol) C'était un gros délire que j'avais eus à l'époque et il ne s'est pas amélioré pour tout dire, c'est même devenu pire! enfin bref!

Comme je l'ai précédemment dit, c'est un gros délire, à prendre comme ça vient, sans prise de tête où il faut juste savourer car il n'y a rien à faire d'autre de toute façon mdr!

Vous pouvez aussi retrouver cette fic sur Fanfiction.net : http://www.fanfiction.net/u/1052613/Hanelyss

Titre: Jamais seul avec ma fille!
Rating: K-T
Genre: Humour
Résumé: Entre père et fille le climat n'est pas toujours rose. Mais imaginez Lord Voldemort en émoi face à une jeune adulte rebelle qui n'est autre que sa propre fille! Voldy va avoir du fils à retordre car la « petite » est bien décidée à lui faire une vie d'enfer. Il pensait avoir tout vu, mais il est bien loin d'imaginer ce qu'elle lui réserve…

Disclamer: Les personnages d'Harry Potter appartiennent à J.K Rowling! sauf Maélyne et d'autres personnages qui apparaitront dans l'histoire m'appartiennent. :)


Bonne lecture à tous!



Jamais seul avec ma fille


Chapitre 1 « La petite » se rebelle !

___________



C'était un matin d'été, les rayons de lumière commençaient à se lever, et la fraîcheur du matin laissa place à la chaleur intense du soleil baignant peu à peu les horizons de sa chaleur.

<< Au manoir des Jedusor, demeure entièrement rénovée et actuelle du grand Lord Voldemort ! <<

- Y EN A MARRREEEE !!!! cria une voix de jeune fille.

- Lucius vas voir ce qu’il se passe … S’exclama Voldemort d’un air blasé.

- M… moi ? Pourquoi moi ?? Rétorqua le dénommé en grimaçant.

- Parce que je te l’ai demandé, dépêche-toi !

L’homme se leva hésitant puis alla en haut des escaliers, et ouvrit la porte de chambre de la jeune fille.

- Qui… qui ya-t-il ? Demanda l'homme inquiet.

- Lucius !! appel mon père et plus vite que ça ! S'exclama la jeune fille avec rage.

- Votre père est en réunion et il ne serait pas judicieux de le déranger…

- APPELLES MON PèRE. ET QUE Ça SAUTE ! DéPÊCHE-TOI ! s'écria la jeune fille.

Elle avait crié si fort, que son cri avait fait tremblé tout le manoir. Quand un homme en colère monta quatre à quatre les escaliers en criant. Le blond afficha un air horrifié se demandant pourquoi il était venu à cette réunion alors qu’à chaque fois c’était pareil.

Maélyne était d’un taille plutôt normal pour une fille, des cheveux bruns chocolat légérement ondulés avec des reflets noirs qui lui descendaient jusqu'en dessus des épaules, des yeux noirs pénétrants et des traits dur s'affichaient sur son visage pâle.


- MAELYNEE! !! c'est pas bientôt fini ce bouquant ? Je suis en réunion moi !

- Maître ! pardonnez-moi , je lui est dis de ne pas vous dérangez mais elle …

- Tais-toi ! Et toi je peux savoir pourquoi tout ce tintamar ? s'exclama Voldemort

- Pourquoi c’est toujours moi qui me ramasse tout… Marmonna Lucius.

- Papa ! j'en est assez ! j'en est par dessus la tête ! s'exclama Maélyne.

Le lord noir arqua un sourcil attendant qu’elle veuille bien poursuivre sa plainte.

- J'en est marre de voir sans arrêt quand je me réveille, Nagini rempant dans ma chambre ! Dis-lui d’arrêter, fous-lui une laisse ou met-le en cage tiens mais fais quelque chose !

Voldemort la regarda avec des yeux ronds.

- Et... c'est pour ça que tu me dérange dans ma réunion, que tu me fait monter les escaliers, et que je me trouve ici ? Tu te fiche de moi là ! Tu me dérange pour une histoire de serpent ! Et je t’ai déjà dit d’arrêter de m’appeler comme ça !

- C’est ton serpent je te le rappelle ! T’en as la garde ou… la porpriété ou je sais pas comment tu dis ça, enfin peut t’importe ! Si cette sale bestiole remet ses sales écailles dans ma chambre sans que je l’ai invitée, je la cloue aux murs du manoir ! En plus je sais pas ce qu’il a mais il tourne autour de mon petit Stiky et… Stiky !!!

Affolée la jeune fille se précipita vers son lit où se trouvait un serpent en peluche vert avec des reflets jaunes et des tâches sur le corps et le pris conte elle en le berçant comme s’il s’agissait d’un enfant.

- Oh Stiky !! Tu as pas eus trop peur ! Je te promet qu’il ne s’approcheras plus de toi !

- Euh Mae…

- Pchhhhhueuh !!

La jeune fille caressa la tête de son son serpent en peluche puis se redressa.

- Alors ?

- Alors quoi ?

- Tu vas faire quelque chose ou tu attends que je pique une autre crise de nerfs !

- Que tu piques une autre crise de nerfs bien sûr ! Quelle question ! ça m’amuse de te voir t’énerver comme ça ! Continue de t’énerver pour voir ?

Pour seule réponse il eut droit à un regard foudroyant de la part de sa fille qui croisa les bras. Un silence s’installa pendant quelques minutes jusqu’à ce que Lucius le rompit.

- Euh hum, hum ! Maître je… je vais vous attendre en bas avec les autres !

- C’est ça ! ça nous fera de vacances ! Répliqua la jeune fille en haussant les bras. Bon moi je vais aller prendre mon petit déjeuné car je meurs de faim !

Sur ces mots, elle pris une jacquette qu’elle enfila puis descendit les escaliers pour se rendre à la cuisine. Des escalamations étonnées d’une vingtaine de Mangemorts résonnèrent à son passage mais elle n’y prêta pas attention.

Elle était tranquillement en train d’avaler son petit déjeuné quand elle manqua de s’étouffer avec ses céréales lorsque qu’elle entendit quelqu’un frapper à la porte.

- Ah non !! Ah non… j’y crois pas !! Cette-fois ils vont m’entendre !!

Furieuse, elle se précipita vers la porte d’entrée et l’ouvrit brusquement.

- ICI c’est pas un moulin c’est clair ! Alors dégarpissez la réunion est annulée ! Au revoir, merci beaucoup, bon vent, salut !!

Sur ces mots elle claqua la porte au nez de la personne qu’elle n’avait même pas pris la peine de savoir qui c’était et ce qu’elle voulait.

- Bon dieu ce que ça fait du bien ! S’exclama-t-elle avec un grand soupir de soulagement.

- Je peux savoir ce que tu fabriques ? Fit son père derrière elle.

- Il y a que j’en ai assez de voir ces abrutits de mangemonrs défiler à longueur de journée ici!

- De quel droit tu oses congédier mes fidèles ! Seul moi ai le droit de le faire ! J’ai une réputation à tenir moi, non mais !

- De quel droit ? De quel droit ? J’habite aussi ici au cas où ou tu l’aurais oublié et…
- Ah non, il n’y a pas de risques que j’oublie hélas… pourquoi j’ai insisté pour te prendre avec moi, moi…

- Et donc comme je le disais … hein ? Qu’est-ce que tu me chantes là ? N’essaies pas de détourner la conversation ! J’ai fait ça car j’en ai marre …

- T’en as marre d’avoir ces abrutis de mangemorts défiler ici, oui merci je suis au courant, tu me l’as déjà dit ! Autre chose ? Abrégea Voldemort d’un ton las.

- Euh... houih ? Euh oui, oui ! Et puis c’est vrai quoi ! Je peux pas faire un pas dans cette maison sans en voir un ! C’est lassant à la fin ! Quand je vais au grenier j’en…

- Au grenier ?

- Oui au grenier !

- Qu’est-ce que tu vas foutre au grenier ? Je croyais qu’il n’était pas encore tout refait à neuf…

- Maintenant oui ! Il est tout neuf et propre… accesoirement !

- Accesoirement ?

- Bon je peux finir, oui ?!

- Continue !

- Oui donc, dans le grenierxs j’en vois quand j’y vais, à la cave dans la buanderie j’en vois, quand je vais à la cuisine, j’en vois, à la salle de bain ! C’est tout juste s’ils ne me tendent pas le journal ou le papier WC… Bon sang tu les paies pour m’espionner ou quoi ?

- J’ai pas besoin de ça, ils sont fournis gratuitement alors je profite !

- Ouais bah je trouve pas ça drôle d’être épiée comme ça ! Tant que tu y es, met des caméras de surveillance, ça sera plus simple ! ça m’éviteras de voir leur sales tronches de faux-cul …

- Tiens j’aurai du y penser, c’est pas une mauvaise idée…

- ça m’étonne de toi d’ailleurs !

- Dis donc reste polie !

- C’est vrai que j’aurai pu te demander de le faire, ou ton avis… c’est vrai que j’aurai peut-être pas du le faire non plus… C’est aussi que t’as ta réputation et qu’ils faut qu’ils continuent à te respecter et à te craindre même si sois dit en passant il y a de quoi se poser des questions ! Mais…

- Bien, je vois que tu as compris !

- Mais j’avais pas envie !

Expliqua Maélyne sur un ton ironique en levant les bras.

- T’as pas encore reçus ton doloris du matin, toi !

- Ah sisi ! Oui ce matin… dans mon rêve ! Et maintenant que j’y repense j’ai même ris en le recevant !

- Alors il se pourrait que ce rêve devienne réalité et cette-fois tu ne riras pas ! Déclara le Lord noir d’un air menaçant.

- Ah nahhh ! Nan te fatigue pas la main pour si peu , nah !

Rétorqua la jeune fille en faisant des signes bizarres avec sa main en signe de négation tandis que Voldemort la regardait d’un air froid.

- Je, je vais aller finir mon déjeuné je crois, hm. Te dérange pas pour moi. A plus tard !

Et elle s’eclipsa vers la cuisine. Après le déjeuné quelque peu mouvementé, Maélyne se dirigea dans le salon. Là elle s'installa sur le canapé,et feuillta un magazine pour tenter de se détendre et calmer ses nerfs.

- Que fais-tu encore à trainasser dans ce canapé ? demanda son père en entrant à son tour dans le salon.

- Euh pardon ? Ta bande de bonhones en culotte noire m’ont fait chier toute la matinée, y compris pendant que je prenais mon petit déjeuné et tu me demande ce que je trainasse ici ? Je me détends si tu veux tout savoir. C’est mon droit non ?

- Grrr ! Modères ton langage ou je te corrige !

- Ouhh il va me faire la fessée du siècle c’est ça ?

- Non, un Endoloris ! C’est plus efficace et moins fatiguant pour ma petit main !

- Hey dis ! Tu veux pas changer un peu de disque parce que là… ça devient vraiment pathétique… c’est du vu et du revu mais… incroyable ! Enfin bon… Argumenta la jeune fille en soupirant.

- Tu lis encore ça ? Demanda-t-il en montrant d’un signe de tête, le magasine qu’elle était en train de lire : « Milles et unes beautés des sorcières"

- Et c’est quoi le problème ?

- Rien pas du tout mon petit ange noir ! Répondit-t-il en lui caressant les cheveux pendant que celle-ci le regardait en grimaçant l’air de dire : « tu fais quoi là ? »

- Si tu le dis…

Et elle replongea le nez dans son magasine en secouant la tête.


>> Dans un autre petit salon >>

Le Lord noir était confortablement installé dans un fauteuil en velour vert foncé face à ses fidèles.


- Hum, hm… Maître ? Je, je n’ai pas pu m’empêcher de constater que votre fille devenait de plus en plus intenable et que son attitude envers vous était des plus déplacée alors peut-être serait-il bon de faire quelque chose et vite… enfin si vous voulez, on peut toujours la corriger pour vous et… Commença Lucius en se raclant la gorge.

- Je n’ai pas beosin que vous la corrigez à ma place, je peux m’en charger moi-même ! Répliqua Voldemort d’un ton sec.

- Mais maître… sans vouloir vous offenser, elle vous manque totalement de respect ! Vous, vous n’allez quand même pas vous laisser faire par cette gamine, maître… vous devez faire quelque chose ! S’exclama Bellatrix.

- De plus elle manque de respect à nous également ! Continua Narcissa.

- L’important est qu’elle m’en donne à moi ! Après le reste cela n’a pas beaucoup d’importance…

- Et qu’allez-vous faire dans ce cas ? Demanda un autre Mangemort.

- Je ne sais pas encore mais je vais trouver ! L’ennui est que j'arrive de moins en mois, à la cerner. Elle est tellement imprévisible. De plus elle me ferme son esprit, je n'arrive pas à trouver ce qui cloche chez elle !

- Si vous le souhaitez maître, je peux toujours m’occuper d’elle afin de la conditionner, de lui faire apprendre les bonnes manières et notre savoir vivre ! Avec moi vous pouvez être certain qu’elle ne bronchera plus et qu’elle marchera à la baguette ! Proposa Bellatrix un sourire mauvais aux lèvres.

- Hm… tu peux toujours essayer mais bien que je ne doute pas de tes capacités Bellatrix, je doute fort que cela aboutisse à quelque chose.

- Je ne vous décevrai pas maître !

- Cela vaudrait mieux pour toi…

_________________

Voilà le premier chapitre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Libubulle
Admin
avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 10/05/2010

Fiche de jeu
PUF: Octofafa
Liste de vos personnages:
Notes :

MessageSujet: Re: Jamais seul avec ma fille!   Sam 29 Oct - 21:22

Je la trouve super, continue ^^
ton personnage est très caractériel ce qui donne un aspect plus profond a la comédie, car voldemort est dur a dressé, je suppose. :)

Oublie pas de posté tes autres fics :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocooctopouceworlds.keuf.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jamais seul avec ma fille!   Dim 30 Oct - 9:34

Bah il est pas difficile à dresser, il est indressable mdr ce qui est différent. Mais cela dit, j'ai quand même voulu garder le caractère des persos pour pas trop tomber dans le cliché, car aussi c'est plus marrant et plus réaliste aussi bien que je pense qu'en vrai elle serait déjà sûrement morte ^^; mdrr mais tout en gardant quand même l'humour car sinon ça ne serait plus une parodie lol

En tout cas merci, je suis contente que tu aies aimé ce premier chapitre ^^

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jamais seul avec ma fille!   Dim 30 Oct - 9:41

DP:
_________________________________________________________________________________________

*oOo*

Chapitre 2 : Et ça continue…

°° Quelques jours plus tard… °°

Un matin, alors que le calme régnait encore dans le manoir Jedusor un hurlement strident se fit entendre dans la chambre de Maélyne et tira du sommeil le grand Lord noir qui était encore dans les bras de Morphée.

- Ahhhhhhhh !!!!!! Ahhhhhhhh !!! Non, non !! NONNN !! Pitié tout mais pas ça !! NONNN !!!!

Grimaçant, Voldemort se leva d’un bon en se demandant ce qui pouvait bien arriver cette fois-ci et qu’elle avait intérêt à avoir une bonne excuse pour l’avoir réveillé à une heure pareille. Il se précipita dans la chambre de sa fille et explosa la porte pour entrer et fixa la jeune femme avec un air d’assassin.

Visiblement elle semblait être en plein cauchemar, une chance pour elle car sinon il l’aurait corrigée illico presto quoique ce n’était pas l’envie qui lui manquait à cet instant. Il s’avança d’un pas pressé vers le lit et se mit à secouer sa fille comme un prunier pour tenter de la tirer de son rêve. Bah quoi ? C’était pas parce qu’elle faisait un cauchemar qu’elle était obligée de le réveiller par des cris intempestifs !

- Maélyne !!!! MAELYNE !!!!! Allez debout !!

- NONNN pitié !!!! Arrêtez !!! NON vous avez pas le droit de me faire ça !! NON !!! AH ! Criait la jeune femme qui décidément avait beaucoup de mal à se réveiller.

- RAHHH mais tu vas te réveiller oui ! Cria tout aussi fort le Lord noir tout en continuant à la secouer comme un prunier et à lui mettre des baffes ! Réveille-toi !!! Aller, réveille-toi !!

- Ah non !! NON !! Ahh !! AHHHHHHHHHHHHI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Elle avait enfin ouvert les yeux. Elle s’était enfin réveillé mais malheureusement pour le seigneur des ténèbres, Maélyne hurla encore plus fort en sursautant dans son lit quand elle la face de serpent qu’il était penché sur elle. Surpris, celui-ci se mit à crier en faisant un bon en arrière et heurta la commode juste derrière lui.

- NON MAIS çA VA PAS DE CRIER COMME çA ! TU AS VU QUELLE HEURE IL EST ? IL EST 6H00 DU MATIN ET TU M’AS RéVEILLé AVEC TES CRIS INTEMPESTIFS ! S’emporta Voldemort sous le coup du choc et de la colère.

Maélyne se contenta de le regarder en clignant des yeux et en affichant un air apeurée, la respiration haletante.

- En plus j’ai faillis faire une crise cardiaque !!! Continua le lord noir toujours aussi furieux.

- Ah ? J’aurai du crier plus fort alors… j’essayerai pour la prochaine fois !

Nota la jeune femme sur un ton ironique. L’homme quand à lui se tenait la tête comme s’il venait d’être pris par une migraine atroce et se bouchait les oreilles en poussant des grognements.

- Et je peux savoir pourquoi tu hurlais comme ça ? En plus tu as réveillé Nagini !

- Pourquoi ? Tout simplement parce que je faisais un horrible cauchemar et… Oh ! Le pauvre chou ! C’est vrai c’est affreux pour lui… Réplique Maélyne avec sarcasme

- Un cauchemar ?

- Oui un cauchemar !

- Un cauchemar !!

- Je viens de te le dire …

- Un cauchemar ?? Tu ose me tirer de mon sommeil Ténébreux pour un stupide et grotesque CAUCHEMAR !!!??

- … ? Tu vas pas mourir pour ça quand même c’est pas la fin du monde !!

- Si c’est la fin du monde ! Tu as faillis me crever les tympans !

- C’est bien ce que je dis, la prochaine fois je crierai plus fort !! Déclara la jeune femme avec un grand sourire aux lèvres.

- Bon dépêche-toi te t’habiller on va déjeuné !

- Ah non !! Moi j’ai sommeil je veux dormir !! S’exclama Maélyne en se recouchant et en mettant son duvet sur elle.

- OHH que non !! Tu vas venir avec moi déjeuné, c’est un ordre ! Rétorqua Voldemort en la tirant par le bras pour la faire sortir du lit.

- Et moi j’ai envie de dormir !

- Si j’ai pas pu dormir, tu ne dormiras pas, point final et…

- Pschuhhhh ! Je dors !

Puis elle lui tourna le dos et s’endormit comme un bébé.

**************************
Quelques heures plus tard…

Il était plus de 12h quand Maélyne descendit enfin de sa chambre pour se rendre à la cuisine. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand elle découvrit que certains Mangemorts de son père étaient présents dans le manoir et que pour ne pas changer des habitudes, ils étaient postés devant la porte comme des piquets.

- ça s’arrange pas votre cas à vous… S’exclama-t-elle à leur adresse.

Puis comme avait très mal dormis à cause de son cauchemar, elle n’avait pas pris de petit déjeuné, elle se fit un petit encas.

- Votre père ne veut pas être dérangé… S’exclama l’un des hommes en s’adressant à Maélyne qui tentait d’entrer dans du salon avec son assiette dans une main.

- Oui bah moi j’ai faim et je vais pas me priver de manger car MÔNsieur ne veut pas être dérangé… Pousse-toi de là ! Répondit la jeune femme d’un don cinglant.

- Non ce sont les ordres et…

- J’ai dit pousse-toi de là !!!

A cet instant, le Mangemort fut projeté de côté par on ne sait quelle force astrale. Satisfaite, Maélyne entra dans le salon. Là, elle poussa un autre soupir de frustration en voyant Bellatrix et certains autres Mangemorts présents avec son père.

- Oh non, là c’est encore pire ! Décidément on peut pas manger et être tranquille deux minutes dans cette fichue baraque ! Marmonna-t-elle pour elle-même.

Sans même prendre la peine de dire un bonjour ou de saluer d’un signe de tête les « invités » de son père, elle alla s’installer à la grande table au milieu. C’est pas vrai, a chaque fois qu’elle voulait aller dans une pièces ils s’arrangeaient pour être là ils le faisaient exprès ou quoi !

- Voilà !! J’espère que tu es fière de toi, hain ! Pesta Bellatrix à l’oreille de Maélyne qui avait un bout de pain en bouche. Il est furieux et de très mauvaise humeur !

La jeune femme avala tranquillement son bout de pain avant de répondre :

- De quoi tu te plains ? ça change pas d’habitude ! Fit remarquer la jeune femme en arquant un sourcil.

- GRRR ! Alors écoute-moi bien sale petite peste ! Je ne tolère pas qu’on manque de respect au maître de la sorte, alors tu as intérêt à changer de comportement ou je me charge de ton cas personnellement !

La fille du lord noir la regarda l’air amusé.

- Oui bien sûr… je savais pas que mon cher père avait besoin d’une vieille morue habillée comme un vieux sac à patate à la voix de crécelle pour parler à sa place !

- A cause de toi il n’a pas pu bien dormir et on va tous en prendre pour notre grade, j’espère que tu es contente !

- Oui absolument ! Et d’ailleurs… je ne vois pas pourquoi il en fait tout un plat… Moi aussi j’ai des nuits et des matins ou je ne dors pas bien ! Pas de quoi en faire une affaire d’état ! Rétorqua Maélyne en secouant la tête d’un air blasé.

- Insolente ! Comment ose-tu parler du seigneur des ténèbres de la sorte !

- Bon et si tu allais polluer l’air d’un autre pour changer un peu hm ? ça me fera des vacances !

D’un air dédaigneux, elle termina ce qu’elle avait dans son assiette et alla la porter à la cuisine.

- C’est pas vrai !! Qu’est-ce que vous foutez encore là vous ?? Vous avez rien de mieux à faire que de rester planter comme des piquets ah… vous goinfrer…

Maélyne afficha une tête de poisson rouge.

- Mais made…

- J’AI DIS SORTEZ !!! Allez dehors !!! OUST DU BALAIS !!

Devant l’insistance de la jeune femme, les deux hommes n’eurent d’autres choix que de s’en aller de la pièce.

- Non mais je rêve ! Ils se croient où là ! ça commence vraiment à bien faire…

- Je ne te le fais pas dire ! Fit remarquer la voix de son père qui se tenait juste derrière elle.

- T’as bientôt finit ta réunion là ? Non parce que j’aimerai bien avoir le salon pour moi
A défauts que tes toutous monopolisent la quasi totalité du manoir ! C’est dingue ça on croirait qu’lls sont chez eux ! A ta place je les dresserai mieux !

- Il n’y a pas qu’eux qui devraient être dressés... Répondit froidement Voldemort.

- Oh ça va hein ! C’est pas parce que tu as pas pu dormir comme il faut qu’il faut prendre comme ça ! Rétorqua la jeune femme sur le même ton, c’est pas la fin du monde !

- Tais-toi ! Je ne suis du tout d’humeur à supporter tes sarcasmes ! Déjà que tu m’as fait une scène hier avec Nagini, ce matin tu m’empêches de dormir, ça sera quoi demain ?

- Je sais pas j’y ai pas encore réfléchis ! Avec amusement.

- Tu vas arrêter tout de suite d’employer ce ton avec moi ou ça va très mal se passer pour toi !

- Oh ! Si j’ai fait une scène hier… et avant hier et… les jours d’avant aussi… Mais si j’ai fait une scène hier c’est parce que ton sale reptile s’était introduit dans MA chambre alors que je lui avais formellement interdit de le faire si je n’étais pas là ! De plus il a foutu ses écailles et sa peau partout ! C’est pas toi qui a du nettoyer… Ragea la jeune femme.

- Nagini perd sa peau ? Il est en train de muer !!! S’exclama le Lord noir visiblement surpris mais très content de cette nouvelle.

- Ouais c’est ça, c’est merveilleux ouais … et il n’empêche qu’il n’avait pas à venir et il n’arrête pas non plus de tourner autour de mon Skitty et ça je le supporte pas !

- Tu ne supportes pas !

- Non je ne supporte pas ! Je le met toujours sur mon lit bien enroulé et mis en valeur et lui gâche tout en le déplaçant ou en le faisant tomber.

- Tu te fiches de moi ? T’es en train de me dire que tu m’as fait toute une scène simplement parce Nagini a fait tomber du lit ton serpent en peluche ???

- J’ai horreur qu’on touche à mes affaires ! Et je suis sûre qu’il le fait exprès !

- Et moi j’ai horreur qu’on se fiche de moi !

- Mes affaires c’est mes affaires capiche ? Et Skitty il est avec moi depuis toute petite, partout où j’allais il était avec moi et même si c’est qu’une peluche j’y tiens et j’ai HORREUR QU’ON Y TOUCHE !!!!!!!!

Le manoir se mit de nouveau à trembler.

- Compris ? Termina Maélyne d’une petite voix.

Le seigneur des ténèbres regarda sa fille d’un air incrédule.

- Je lui en toucherai un mot… Répondit-il en grimaçant.

- Il y a intérêt ! Ah et au fait je sors ce soir !

- Et où vas-tu ?

- Qu’est-ce que ça peut faire, ça te regarde pas !

- Si ça me regarde ! Réponds-moi, où vas-tu ?

- Eh oh ! Je suis majeur et vaccinée, je fais ce que je veux !

- Tu baisses d’un ton tout de suite ! Et non tu ne fais pas ce que veux ! Ici c'est moi qui fais les règles et tu ne sortiras pas !

- Et pourquoi s’il te plait ?

- Parce que JE l’ai décidé, fin de la discussion !

- Comment ça parce que TU l’as décidé ? J’ai tout à fait le droit de sortir, tu n’as pas à me l’interdire !

- Oh mais que si j’ai le droit ! Je t’interdis ce que je veux, met-toi bien ça dans la tête ! Et tant que tu seras sous ce toit tu obéiras comme toutes les jeune filles de ton âge obéissent à leur père sale gamine.

- Je suis pas une sale gamine d’abord !

- Si t’en es une ! Euh.. au faite, tu as quel âge ?

- Hueh ? 20 ans pourquoi ?

- 20 ans déjà ? S’exclama Voldemort quelque peu surpris. C’est bizarre je te pensais moins. J’étais resté à 16 ans…

- Tu m’as pas connu quand j’avais 16 ans…

- Heureusement pour moi j’ai pas eus ce malheur… Oui enfin peu importe ! Que t’aies 16, 20 ou 30 ans, que tu sois majeur ou pas, ça change rien tu obéiras à point c’est tout ! D’ailleurs pourquoi tu n’as pas plus résisté quand je suis venu te chercher pour nous rejoindre !

- Pourquoi ? Pourquoi ? Répéta la jeune femme.

- Oui pourquoi ?

- Et il me demande pourquoi… J’y crois pas… Tu te fiche de moi ? Tu fais venir tes toutous pleins de poux et de pellicules me chercher de force ensuite de quoi tu me séquestre et ne me laisse même pas bouger d’un centimètre sans m’envoyer un endorloris et m’attacher pour que je reste tranquille et me encore demande pourquoi je n’ai pas plus résister… C’est la merde qui se fou des chiottes là !

- Et alors ? Estime-toi heureuse au départ je voulais en envoyer 4 de plus… et t’étais complètement hystérique et cassais tout. En plus tu as cassé un magnifique vase que j’avais fait importer d’Egypte, il avait des petits serpents gravés dessus…

- Il était pourri et moche ton vase de toute façon !

- ça ne change rien ! Et il fallait bien que je te fasse te calmer !

- Bah voyons… Ironisa Maélyne en croisant les bras. Tu crois pas que t’y es un peu pour quelque chose, nan ?

- J’agis comme ça avec tout le monde, pourquoi pas avec toi ?

- Et la chanson des Télétubies chanté par Crabbe et Goyle senior c’était aussi pour me calmer ?

- Bah je trouvais rien qui marche réellement sur toi alors… et puis l’essentiel c’est que ça ait fonctionné ! Et vu la tête que tu tirais, tu avais l’air si apeuré, ça en devenait presque touchant… On aurait dit une petite fille perdue au milieu de fauves… Nota le Lord noir d’une voix amusée.

- Je me demandais surtout dans quelle maison de fous j’avais atterri ouais…

- N’empêche que tu n’as plus bronché !

- Normal, j’étais surtout estomaquée, effarée et consternée de voir à quel point leur âge mental était aussi bas et que vous écoutiez encore des horreurs pareilles ! Quoique… qui se ressemble, s’assemble han ! Rétorqua la jeune femme d’un narquois. Bon je vais aller prendre l’air car là… ça devient irrespirable !

- Tu parles de moi là ?

- Si j’étais toi je changerai d’eau de toilette !

- Je n’en mets pas…

- Alors cours en chercher une car les cochons très peu pour moi ! Déjà que je dois supporter que dégage tes petits poux sur pattes…

Sur ces mots, elle haussa la tête d’un air hautain et monta les escaliers en direction de sa chambre.

- Bellatrix !!!!!!!! Hurla Voldemort.

- Oui maître ? Vous… vous m’avez appelée ?

- Je crois que ta proposition s’impose ! Et maintenant !

- Tout de suite maître !

Puis elle disparu en direction de la chambre de Maélyne et entra sans même prendre la peine de frapper.

Là, la jeune femme était assise sur son lit en tailleurs avec un étrange objet en main qu’elle collait à son oreille et parlait comme si quelqu’un se trouvait en face d’elle.


- Non mais non Erika t’en fais pas, ça ira très bien ! Il n’y pas besoin d’apporter plus qu’il n’en faut après on ne saura plus quoi faire de toute cette nourriture, ça sert à rien ! Non mais ne te prend pas la tête écoute et…

Elle vit Bellatrix qui la regardait d’un air furibon les bras croisés.

- Euh écoute ma belle, je te rappelle, le service d’ordres tente d’être renforcé, a plus !

Et elle raccrocha puis se redressa quelque peu et tourna la tête en direction de la sorcière.

- Si les portes existent, c’est pour qu’on frappe dessus avant d’entrer dans une pièce ! S’exclama sèchement la jeune femme. Ah mais que je suis bête, les poux ça frappe pas aux portes !

- Qu’est-ce que c’est que… ça ? Répondit Bellatrix en montrant d’un signe de tête l’objet entre les mains de Maélyne.

- ça ? Pour les personnes incultivées comme toi, ça s’appelle un téléphone portable !

Frappée par la surprise, Bellatrix ouvrit si grand les yeux, qu’on aurait cru que ses yeux sortiraient de leur orbite.

- Un objet moldu… UN OBJET MOLDU ???!!!!! S’écria-t-elle d'une voix aigu et perçante. Qu’est-ce que tu fabrique avec un objet moldu, toi !!!

- Bon j’ai pas tout mon temps, alors viens en aux faits, qu’est-ce que tu veux ? Répliqua Maélyne d’un ton las et désintéressé.

- Une petite discussion avec toi ! Et crois-moi que quand j’en aurai finit avec toi, tu feras moins la maligne !

- Ah oui ?!... ça c’est ce qu’on verra ! …

____________________________________

Valavala ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jamais seul avec ma fille!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jamais seul avec ma fille!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CHARLIE ♣ Non mais allo ! T'es une meuf et t'as jamais couché avec moi ? [ft Sierra Kusterbeck • en cours]
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» Dévouée comme une fille envers sa mère
» Une ravissante jeune fille (j'ai enlevé le "Tu parles" parce que je me faisais frapper ^^)
» Liliame - Fille de joie itinérante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Octofafa's worlds :: Le petit bâteau convivial :: Community :: Fanfics-