AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum prend forme petit à petit, merci de votre soutient et de votre patience. Toute aide est la bienvenue.

Partagez | 
 

 Chapitre 4 - Lyssumbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libubulle
Admin
avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 10/05/2010

Fiche de jeu
PUF: Octofafa
Liste de vos personnages:
Notes :

MessageSujet: Chapitre 4 - Lyssumbre   Sam 12 Nov - 11:01

Chapitre 4



Les derniers évènements laissaient la famille Son en proie à un sentiment d'effroi, de colère et de tristesse. Après l’épisode de la lettre laissée par les tyrans qui retenaient Maëllyss en otage et la mort prématurée de Videl et Pan, le guerrier appela ses fils et sa fille qui étaient restés chez tortue Géniale pour se reposer et leur demanda de rentrer au plus vite à la maison.

Une fois qu’ils furent rentrés, Son Goku leur expliqua ce qui s’était passé. Enfin… seulement pour l’enlèvement de leur sœur car pour le reste, la vision d’horreur qui s’offrait à eux parlait d’elle-même.

Devant un tel spectacle, Son Gohan ne put retenir un cri de rage, de tristesse et de désespoir et encore ces sentiments là n’étaient pas assez forts pour décrire ce qu’il ressentait à ce moment-là tellement sa douleur était grande, elle atteignait son paroxysme.

Il se demanda comment une chose pareille avait pu se produire. Et surtout… pourquoi ? Il regarda en direction de son père cherchant vainement une réponse à sa question. Celui-ci ne put que lui offrir qu’un regard désolé. La réponse, se fut sa mère qui lui la donna.

Tous les regards se posèrent sur Chichi qui raconta ce qu’il s’était passé. Après tout même si elle s’était évanouie, elle avait été témoin de toute la scène. Elle leur expliqua que les deux tyrans étaient venus par surprise et les avaient tués sans vergogne Videl et ainsi que Pan. Cell voulait se venger de Son Gohan et lui faire payer d’avoir tués ses fils. Et Cooler voulait comme il l’avait dit, corriger l’erreur de son frère et exterminer la race Sayajin.

Tous écoutaient ce qu’elle disait dans un silence de mort ou presque. Car celui-ci fût vite rompu par des grognements assourdissants.

Maintenant qu’il savait enfin la vérité ou du moins une partie Son Gohan eut encore plus de mal à contenir ses émotions. Une envie de vengeance s’empara de tout son être. Un sentiment de dégoût et de culpabilité accompagné d’un goût très amer s’imprégna sur ses lèvres rongées par le remord.

Il se sentait honteux et haineux d’avoir laisser faire ces monstres une chose pareille à sa femme et à sa fille. S’il avait été là, elles seraient sûrement encore en vie. Il se maudissait de ne pas avoir été là pour les protéger.

« Ce… il va payer pour ce qu’il a fait !!! » Cria Son Gohan.

« C’est vraiment le pire des monstres que j’ai jamais vu ! » Enchaîna Son Goten.

« Je le jure… je le jure que je me vengerai... il va regretter de s’en être pris à Videl et à Pan ! Tout comme il a regretté de m’avoir mis en colère quand j’étais qu’un gosse ! »

Son Gohan serra les poings. Il n’arrivait pas à se faire à l’idée que sa femme et sa fille aient été tuées et qu’il n’avait rien pu faire pour empêcher cela.

« Papa, il faut les ressusciter avec les boules de cristal, il faut les faire revenir ! » S’exclama-t-il.

« Malheureusement je crains que cela ne soit pas aussi simple. Tu sais bien qu’il faut d’abord les retrouver et nous devons attendre une année avant de pouvoir invoquer le Dragon ! Donc même si nous voudrions le faire tout de suite nous ne pourrions pas… » Répondit Goku.

Son Goten, se mordit les lèvres. Il savait qu’attendre une année serait trop long. Mais que pouvaient-ils faire d’autre ? Il n’y avait pas d’autre alternative… Tremblant de rage, Chichi agrippa ses doigts sur un pauvre bout de chiffon qu’elle serrait fortement entre ses dents. Sa petite fille et sa belle fille étaient mortes sous ses yeux et sa fille avait été capturée par ces monstres. Elle ne pouvait tolérer cela. S’était trop de ce qu’elle pouvait en supporter.s

« Je veux qu’on me rende ma fille !!! » S’écria-t-elle en pleurnichant à moitié.

« Chichi… » Répondit Son Goku avec un petit air attristé.

« Son Goku, tu dois la ramener ! S’il te plaît, ramène moi ma fille !! »

« Papa, je viens avec toi ! » Déclara Son Gohan.

« Non, si quelqu’un d’autre m’accompagne, ils n’hésiteront pas à tuer Lylyss si ce n’est pas déjà fait… »

« Mais c’est ma sœur… j’ai déjà perdu ma femme et ma fille, je ne veux pas en plus perdre ma sœur… » Répliqua Gohan.

« Je le sais, mais nous ne pouvons pas prendre le risque… c’est moi qu’ils veulent, donc il faut que j’y aie seul !

La femme de Son Goku agrippa encore plus fortement ses doigts sur le bout de tissu qu’elle dans sa bouche puis le déchira avec ses dents telle une lionne en proie à la colère. Ces deux monstres n’allaient pas s’en tirer à si bon compte. Ouh ça non ! Elle comptait sur son mari pour leur donner la correction qu’ils méritaient.

Si cela ne tenait qu’à elle et si ces tyrans n’étaient pas si forts elle n’hésiterait pas à leur donner elle-même la correction du siècle pour avoir osé faire ce qu’ils ont fait à Videl et Pan mais aussi à sa fille.

Mais elle savait que de toute manière quoi qu’elle fasse, elle ne pourrait rien face à eux. Et Videl qui avait été aussi du genre comme elle à ne pas se laisser intimider même face à des monstres pareils en avait payé le prix de sa vie d’avoir voulu tenter quelque chose contre eux.

D’ailleurs elle se rappela aussi de la fois où elle avait été transformée en œuf par Buu parce qu’elle lui avait donné une gifle. Gifle qui soit dit en passant ne lui avait absolument rien fait. Elle savait également que si sa fille n’avait pas été là elle serait sûrement morte à l’heure qu’il est.

Son Goten et Krysta bien que choqués et affectés par ce qu’ils s’étaient passé restèrent néanmoins quelque peu en retrait. A vrai dire ils avaient du mal à réaliser ce qui s’était produit.

La jeune femme se sentait un peu seule et avait bizarrement du mal à se sentir concernée par cette situation. Bien qu’elle soit l’une des filles de Goku et de par ce faite qu’elle fasse partie intégrante de la famille, toutes ces années d’esclavage sur la planète Thanajin l’avaient beaucoup affectée et mise en retrait par rapport à tout ça.

Il faut dire aussi qu’elle sentait jalouse envers ses frères et sœurs et avait beaucoup de mal à le cacher par fois. A vrai dire, même dans sa propre famille, elle ne se sentait pas chez elle, elle ne se sentait pas à sa place et d’autant plus à ce moment précis où tout le monde s’inquiétaient pour Maëllyss et étaient triste à cause de la mort de Videl et Pan…

Restant en retrait, elle préféra ne rien ajouter de plus. La cause en était aussi par le fait qu’elle se sentait mal. Les souvenirs douloureux des années en esclavage sur a planète Thanajin refaisaient surface.

Un sentiment de nostalgie s’empara d’elle lorsqu’elle repensa à Mist un général de Freezer qui avait disparut et qu’elle n’avait plus revu.

Toutes ces choses faisaient qu’elle éprouvait de la difficulté à se remettre dans une famille qu’elle avait peu, voire quasi pas connue. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle n’était pas attristée par ce qu’elle avait appris.

« De toute manière une chose est sûre, on peut pas rester là les bras croisés ce n’est pas ça qui va faire avancer les choses… » S’exclama-t-elle.

« Ouhhh ! Je vais leur faire payer à ces horribles monstres, vous allez voir ! » Pesta Chichi qui déchira complètement son bout de tissu. « Ils vont pas s’en tirer à si bon compte !! »

« Même si je dois aussi donner ma vie, je jure qu’ils payeront très cher ce qu’ils ont fait ! » Ajouta Gohan en serrant d’avantage les poings.

Le frère de Gohan quant à lui bouillonna de l’intérieur. Il s’en voulait aussi de ne pas avoir été là pour essayer d’empêcher tout ça. Même si de Son Gohan et lui, son frère était de loin le plus marqué des deux, il ne pouvait s’empêcher d’éprouver également une grande tristesse. Et il le savait c’était le cas de toutes les personnes présentes avec lui.

Il était aussi quelque peu perdu. Car pour deux tyrans, c’était la toute première fois qu’il les voyait. Bien qu’il ait déjà entendu parlé beaucoup de l’un deux, Cell, il fut loin de s’imaginer à quel point il était cruel et puissant.

Quand il y repensait, cela lui rappelait l’époque de ses 7 ans avec Buu. Lui aussi avait été le personnage le plus cruel et méchant qu’il n’avait jamais rencontré auparavant.

Cette époque avait été très dure aussi pour tous. Et quelque chose lui disait qu’une longue période comme celle qu’ils avaient connue s’annonçait également. Pour lui, s’il fallait à nouveau se battre il était près à le faire pour protéger ceux qu’il aime mais aussi des innocents, mais pour l’heure le plus urgent était de sauver sa sœur des griffes de ces malades, de les tuer et de redonner la vie à Pan et Videl.

Le mari de Chichi finit par s’asseoir sur une chaise qu’il retourna afin de poser ses bras sur le dossier de celle-ci. Se mordant les lèvres, il plongea dans ses pensées afin de trouver une solution à leur problème.

Tout ce qu’il savait était que les deux tyrans l’attendaient pour l’affronter et que si il venait seul ils tueraient Maëllyss.

Il ne savait pas où ils se trouvaient et quand il devrait se rendre au rendez-vous. Apriori, les localiser ne posait pas réellement problème mais il allait falloir qu’il prenne certaines précautions. Comme s’entrainer avant d’aller les affronter.

Il ne pouvait pas se permettre de commettre une quelconque erreur, ça serait fatal pour sa fille et pour l’avenir de sa famille et du reste des habitants de la Terre.

Tous étaient entrain de réfléchir à une solution quand soudain Goku eut une illumination.

« Mais bien sûr ! C’est ça ! » S’écria-t-il d’un air joyeux.

Chichi, Gohan, Goten et Krysta le dévisagèrent du regard se demandant ce qu’il lui arrivait pour qu’il soit aussi joyeux.

« Comment peux-tu être aussi subitement joyeux dans un moment pareil ? Décidément San Goku je ne te comprendrai jamais ! » Répliqua Chichi.

« Tu as trouvé une solution à notre problème papa ? » Questionna Gohan.

« Oui, et elle me semble être la meilleure qui s’offre à nous ! » Répondit Le Saiyan un petit sourire aux lèvres.

« Bah alors, qu’est-ce que c’est ? » Demanda Goten impatient.

« Eh bien voilà ! Gohan et moi allons nous entrainer dans la salle du chaos ! »

« Tu veux qu’on ait s’entraîner là-bas, c’est ça ? » Repris Gohan.

« Absolument ! Cela nous permettra de suivre un entrainement intensif ! Pendant ce temps, Goten tu iras chez Végéta, il est au courant de l’histoire. Tu t’entraineras avec lui et Trunks. Et pendant ce temps, Krilin et Piccolo partiront à la recherche des boules de cristal ! » Expliqua Goku.

N’ayant pas de temps à perdre, ils partirent tous de leur côté sans plus attendre. Goten partit chez Végéta tandis que Goku et Gohan s’en allèrent en direction de la salle du Chaos.

L'ancêtre de Piccolo faisait partie d'un clan rebelle des Nameks qui refusaient de vivre en harmonie avec la nature, tout ce qui les intéressaient eux, était la connaissance et la découverte de nouveaux pouvoirs. Ils jugeaient ces derniers utiles pour défendre leur nation.



Leur soif et leur violence fit peur aux hommes plantes et ils furent bannis. Ils se rendirent sur terre, à l'époque des pharaons où ils pactisèrent avec un souverain. La pyramide était juste une couverture pour un vaisseau puissant contenant la salle du chaos. Une salle identique ou presque à la salle du temps. La différence entre les deux salles est énorme. Celle-ci fait revivre les pires cauchemars à qui quiconque y entre.



Elle permet de créer des clones d’anciens ennemis. Chaque victoire fait apparaitre un adversaire dix fois plus puissant. Quiconque meurt entre les murs de cette salle verra sont esprit tourmenté dans une abime bien pire que l'enfer. Chaque individu peut passer deux ans dans cette salle, autrement dis 2 jours pour le commun des mortels.



L'intérieur de la pyramide est remplit de Hiéroglyphes au langage inconnu.

Elle avait été retrouvée par Piccolo tout à fait par hasard, alors qu'il s'entrainait. Il se sentait attiré, appelé par cet endroit. Dendé et lui ont déchiffré le langage des anciens qui mettaient en garde les impudents qui utiliseraient cette salle car il y avait un risque énorme que leur âme sois souillée par les ténèbres.



Certains passages de la fresque illustraient un démon spectre entrant par la bouche d'un guerrier faible d'esprit. Par contre, si un guerrier survivait à sont séjour, il posséderait une force inégalable. A ce jour, personne n'est entré dans cette salle, pas même ses créateurs.



Une fois arrivés sur place, ils se mirent au travail sans perdre une minute. Goku était content de pouvoir s’entraîner à nouveau avec son fils. Cela lui rappelait de bons souvenirs.

L’entrainement s’annonçait très dur et intensif pour eux, mais l’enjeu était de très grande taille et ils n’avaient pas le droit à l’erreur. Ils se devaient e donner le maximum d’eux même.

Tandis que Trunks, Végéta et Goten s’entrainaient, Krilin et Piccolo qui avaient été informé de leur mission à accomplir, partirent à la recherche des boules de cristal.

La tâche s’annonçait difficile mais heureusement ils avaient avec eux le radar pour pouvoir les localiser plus rapidement. Les deux hommes survolèrent les horizons tout en jetant continuellement un œil sur leur radar.

Ils mirent un certain temps avant de les trouver. Ils en avaient déjà cinq en leur possession, il restait donc les deux autres à trouver. Continuant à chercher sans relâche, ils finirent par trouver la sixième boule. La septième boule se trouvait dans une forêt coincée dans un tronc d’arbre. Une fois qu’ils l’eurent prise, ils s’en allèrent dans le chemin du retour.

Continuant leur route, soudain, ils entendirent des bruit d’explosion. Se demandant ce qu’il se passait, ils décidèrent d’aller voir. Là des sbires de Cooler qui étaient venu pour transmettre un message à Goku, détruisaient des villes, tuant des humains au passage. Les soldats s’en donnaient à cœur joie, surtout les deux nouvelles recrues.

« Hey, Martys, regarde un peu ça ! » Déclara une voix d’homme en ricanant. « Ils fondent comme du chocolat au soleil sous nos attaques ! »



Le dénommé se retourna et vit son coéquipier entrain de s’amuser avec le corps d’un humain.



« Fenrir, arrête donc de faire joujou avec les passants, ils sont beaucoup trop insignifiants ! » Répondit Martys.



« Hm… tu devrais essayer ! Même si se sont des humains, c’est amusant de les voir fuir et se tortiller comme des vers ! »



Voyant Piccolo, Sauzer, le chef du commando d’élite qui était accompagné d’un petit groupe de soldats, eut un sourire narquois aux lèvres.



« Tiens, tiens… comme on se retrouve ! » S’exclama-t-il à l’adresse du Namek.



« Sau… Sauzer ? Je croyais que… » Balbutia celui-ci.



« Hm, oui tu croyais que j’étais mort, hein ! Eh bien non, désolé pour toi mais je suis encore envie et en pleine forme ! »



« C’est impossible… »



« Mais bien sûr que si ! Sinon je ne serai pas là devant toi accompagné d’autres soldats ! » Ricana méchamment l’alien.



« Que viens-tu faire ici ? » Questionna Krilin.



« Je suis venu transmettre un message à Son Goku de la part du Seigneur Cooler ! Il m’a chargé de lui dire que le lieu de rendez-vous pour l’affrontement a sera sur la planète Namek qui est désormais à nouveau sous l’emprise Thanajin et aura lieu dans trois jours ! Là-bas se trouvera un ring où ils pourront combattre et les règles seront nettement différentes de ce qu’il a vu jusqu’à présent. » Expliqua Sauzer.



« Misérables, vous ne perdez rien pour attendre ! » Grogna Piccolo.



« Ah oui vraiment ? Hm… tu veux te battre ? Tu ne fais pas le poids face à moi ! »



« Ne parle pas trop vite, tu risquerai de le regrette amèrement ! »



« A deux nous te feront mordre la poussière ! » Enchaîna Krilin.



« Très bien si vous insistez tant que ça, battons-nous ! Mais ce combat ne durera pas longtemps ! Je ne sais même pas si je peux considérer ça comme étant un petit entrainement ou même un échauffement vu que je me bats contre un Namek et un simple humain ! » Ricana l’alien un sourire mauvais aux lèvres. Il marqua une pause puis ajouta :



« Après tout, tout le monde sait que les Nameks sont des menu fretin ! Cela ne sera pas une très grande perte ! Quand aux humains, ils ne valent pas mieux non plus ! »



Grognant de rage, Piccolo se lança à l’attaque de Sauzer bien déterminé à lui faire regretter ses paroles. Ils commencèrent à se battre. Sauzer n’y voyait absolument aucun intérêt à ce combat mais cela l’amusait de voir la réaction des deux hommes face à ses propos.



Piccolo débuta part une série de coups de poings que l’Alien dévia sans trop de difficultés. Celui-ci riposta en lui envoyant des boules d’énergie. Piccolo pu en esquiver quelques unes mais s’en reçu en plein ventre. Grognant, il enchaîna avec une série de coups de pieds et de coups de poings.



Ricanant, Sauzer s’éloigna un peu pour prendre de la distance. Il pointa son bras en direction du Namek et concentra son énergie pour créer un rayon énergétique à l'avant de son bras afin de produire un rayon tranchant, ressemblant à une lame puis l’envoya sur Piccolo qui esquiva de justesse l’attaque.



Celui-ci utilisa la technique KAKUSANYUDOKODAN. Il lança des boules d'énergie dans les airs qui restèrent en place, autour du Darura puis les dirigea très vite directement sur lui. Celui-ci ne put toutes les esquiver et se les reçurent de plein fouet. Après quelques secondes, la fumée se dissipa et l’alien était encore en vie. Ricanant, il lança :

« Tu crois réellement pouvoir gagner face à moi ? Même si tu es un peu plus fort que tes semblables, tu n’as pas l’ombre d’une chance ! Toi et ton peuple vous serez toujours inférieurs à mon Seigneur et vous tremblerez d’avantage devant notre puissance grâce à notre futur empire. Ahahah ! » S’exclama l’Alien.



« Qu’est-ce que tu veux dire par futur Empire, réponds-moi ! » Cracha Piccolo avec rage.



« Oh mais tu le sauras bien assez tôt, bien assez tôt ! Maintenant ce n’est qu’une question de temps ! »



« Qu’êtes-vous entrain de manigancer ? » Questionna Krilin en plissant les yeux.



« Une nouvelle air ainsi qu’un nouveau règne arrive ! La fin des humains approche à grand pas !



« Mais attend ! Il y a une chose que je ne comprends pas. Comment ont-ils fait pour revenir des enfers ? Demanda Krilin intrigué.



« ça, je n’ai pas à répondre à ça, cela ne vous regarde pas ! De toute maniée vous condamnés, tous autant que vous êtes, alors vous feriez tout aussi bien de faire vos prières ! » Ricana Sauzer. « Mais trêve de bavardages, finissons ce combat qui na déjà que trop duré ! »



Sur ses mots, il se lança sur les deux guerriers et le combat repris de plus belle. Chacun donnait de son maximum pour tenter de prendre le dessus mais il fallait l’avouer, Sauzer était devenu très fort. Plus que ce que Krilin et Piccolo n’avaient imaginé. A deux contre lui, ils avaient du mal à lui tenir tête.



Pendant que Piccolo se battait avec son ennemi, Krilin en profita pour faire diversion. Il utilisa la technique Kienzan. Il leva la main au-dessus de sa tête puis concentra son énergie en un disque plat extrêmement coupant.



« Piccolo éloigne-toi de lui ! Toi, ne bouge surtout pas… prend ça ! »



Celui-ci s’éloigna de Sauzer pour laisser le champ libre à son ami de lancer son attaque. Et il ne se fait pas attendre. Malheureusement, une fois de plus son ennemi repoussa l’attaque d’un revers de la main.



Ayant plus qu’assez de ce petit jeu qui avait déjà trop duré, l’Alien décida d’en finir une bonne fois pour tout. Se concentrant, il se transforma en monstre et repartit à l’attaque de ses adversaires.



Le combat continua de plus belle mais cette fois-ci même s’ils donnaient tout ce qu’ils pouvaient, ni Piccolo ni Krilin n’arrivaient à venir à bout du monstre.

Cela s’annonçait vraiment très mal pour eux. Tout d’abord parce qu’ils étaient épuisés à force de combattre mais aussi n’avaient presque plus d’énergie. Piccolo essaya à plusieurs reprises d’employer la technique MAKANKOSSAPPO, celle où il devait concentrer toute son énergie au bout de deux de ses doigts pour former un rayon perforateur et hautement explosif pour l’envoyer sur son ennemi, mais c’était peine perdue, celui-ci évitait tous les rayons.

Ne voulant plus perdre de temps avec ce combat plus qu’insignifiant, le Darura envoya une attaque d’énergie foudroyante sur Piccolo. Gravement blessé, celui-ci tomba K.O.

« Roh non, Piccolo ! » S’écria Krilin. « ça tu vas voir, je n’ai pas dit mon dernier mot ! » Continua-t-il à l’adresse de Sauzer.

« Hm… ce combat n’a que trop duré, je ne veux plus perdre mon temps avec des moins que rien comme vous ! » Répondit celui-ci.

« Chef, chef ! On peu s’occuper de lui à votre place si vous voulez ! » S’exclama Fenrir un petit sourire aux lèvres.

« Ouais et de toute façon il est déjà bien mal en point, ça ne sera pas long ! » Ricana Martys.

« Très bien, il est à vous, je vous le laisse ! » Déclara l’Alien.

Sur ses mots, il reprit son apparence normale et s’éloigna laissant la place à ses deux nouvelles recrues. Après tout, elles avaient aussi le droit de s’amuser un peu. Mais malheureusement pour elles, le combat n’allait pas durer très longtemps car Krilin était déjà très mal en point.

Les deux soldats passèrent à l’attaque en utilisant des séries des coups de poings et coups de pieds. Le terrien essaya de se défendre tant bien que mal, mais il était épuisé. Il leva les deux mains au-dessus de sa tête puis concentra à nouveau son énergie pour former le disque plat et coupant et les envoya sur Martys et Fenrir.



Le sourire aux lèvres, ceux-ci se dégagèrent pour ne pas être tranché en deux par les disques puis envoyèrent une flopée de boules d’énergie. Krilin essaya de les contrer mais en vain. Les deux soldats ricanèrent en voyant leur adversaire encore plus en mauvais état qu’avant.

Ils repartirent à l’asseau pour un corps à corps. Ne voulant pas abandonner si facilement, le petit homme les repoussa avec peine puis lança son attaque, la morsure du soleil. Il se plaça plus haut dans le ciel puis projeta un rayonnement lumineux pour éblouir ses deux adversaires puis profita qu’ils étaient éblouit pour tenter le tout pour le tout avec la force et l’énergie qui lui restait pour leur lancer un Khaméha.

Malheureusement pour lui, même si l’attaque avait réussi à toucher les deux soldats, cela n’avait pas suffit pour les mettre K.O. Ceux-ci ne perdirent pas de temps, puis lancèrent à nouveau une floppée de boules d’énergie. A bout de force et d’énergie, Krilin ne put résister à cette dernière attaque puis succomba et tomba mort sur le sol.

« Beau travail messieurs ! Même si ce n’étaient que des êtres inférieurs ! » S’exclama Sauzer.



Ricanant, il se posa sur le sol et s’approcha des boules de cristal. Il voulu les prendre, mais c’était sans compter sur Goten et Trunks qui arrivèrent en renfort après leur entrainement pour combattre.



Voyant Piccolo gravement blessé et Krilin mort au combat, les deux jeunes hommes voulurent s’attaquer à Sauzer mais se firent mettre au tapis par un big monstre qui voulu s’amuser un peu. C’était une sorte d’homme morse bizarroïde qui avait une de ses défenses en métal. Les deux Sayiens se relevèrent et passèrent à nouveau à l’attaque. Malheureusement pour eux, le monstre encaissait chacune de leur attaque.



Profitant qu’un autre prenne la relève pour mettre K.O les deux jeunes hommes, Sauzer s’empara des boules de Cristal que Piccolo et Krilin avaient laissées par terre et s’en alla suivit de la petite troupe de soldat qui était avec lui.



« Je crois qu’il va falloir qu’on fusionne si on veut avoir une chance de le battre ! » S’exclama Trunks à l’adresse de son ami.



« Tu as raison, nous n’avons pas vraiment le choix, en plus il est coriace, ça ne va pas être facile de l’avoir ! » Celui-ci.



« Ouais mais si on fusionne on sera bien plus fortss que lui ! »



Acquiesçant chacun d’un signe de tête, ils se mirent en position pour la fusion. Malheureusement pour eux, la première tentative fut vite soldée par un échec. En effet, ils se retrouvèrent en bonhomme tout maigrichon à la tête de zombie et la coupe de cheveux de Goten.

Pendant ce temps, l’homme morse ne se fit pas prier pour les attaquer. Il gela ses poings puis frappa fort les deux jeunes hommes qui furent au début surpris par cette attaque.

Ne pouvant pas rester comme ça, ils décidèrent de refaire une tentative. Mais ils devaient pour cela attendre 30 minutes avant que l’effet de la fusion se dissipe. Au bout de 30 minutes, ils refirent une deuxième tentative qui échoua aussi. Ils se retrouvent en bonhomme à quatre bras et quatre jambes.



Cela commençait à bien faire. Ils ne pouvaient pas combattre comme ça, ils n’arrêtaient pas de se mélanger les pieds et les bras.



« Ahaha ! Si vous croyez que vous allez m’impressionner avec vos faibles tentatives de m’avoir, laissez-moi vous dire que c’est raté ! » S’exclama Crockfer en ricanant méchamment !



« Arrête de rire bêtement comme ça, tu vas regretter de nous avoir sous estimés ! » Répliqua Trunks.



Plissant les yeux, le monstre leur lança des rayons de glace mais les deux guerriers ripostèrent avec des boules d’énergie pour se protéger de la glace. Celles-ci furent gelées sur place puis tombèrent et s’éclatèrent en mille morceaux sur le sol.



« Ouf, on a eut chaud cette fois-ci ! » Déclara Goten.



« Ou… froid ! » Répondit Trunks.



Ne voulant pas en rester là, ils fusionnèrent à nouveau. La troisième tentative échoua également. Ils étaient transformés en sort d’homme grenouille très gros totalement incapable de faire le moindre mouvement sans être essoufflé.



Pendant ce temps Crockfer passait toujours à l’attaque. Les deux jeunes hommes essayaient tant bien que mal d’esquiver mais à deux contre lui ils n’avaient aucune chance de le battre.



Ils avaient beau être en assez mauvaise posture leur arrogance était toujours bien présente. Ils étaient persuadés que s’ils fusionnaient correctement cette fois-ci ils pourraient le battre. Encore fallait-il que la fusion n’échoue pas encore une fois.



Ils se remirent en position et fusionnèrent une dernière fois en espérant que cette fois soit la bonne. Finalement après plusieurs tentatives ratées ils réussirent et le vrai Gotrunks fit son apparition plus vantard et orgueilleux que jamais.

« Tu as eus un petit moment de répit mais crois-moi que les choses vont changer, on va plus te faire de cadeaux. A ta place je ferai ma prière ! » S’exclama-t-il à l’adresse du monstre.



Sans perdre de temps dans des bavardages inutiles, il se lança à l’asseau du monstre et débuta avec une série de coups de pieds coups de poings. Seulement, même s’il était devenu plus fort grâce à la fusion, le monstre encaissait toujours ses coups.



« Hm… oui c’est pas mal. C’est mieux qu’avant on va dire ! Je commençais sérieusement à m’ennuyer. Mais je crains malheureusement que ça ne soit pas suffisant pour me battre ! » Déclara le monstre un sourire en coin des lèvres.



Le guerrier décida de passer à la vitesse supérieure en augmentant d’avantage son Ki. Le monstre lui envoya des attaques que celui-ci esquiva tant bien que mal. La partie était loin d’être gagnée, il n’avait pas dit son dernier mot.



Crockfer lui n’était aucunement impressionné par les démonstrations de puissance que le guerrier essayait d’employer. Il trouvait ça plutôt amusant qu’il n’arrive pas à le battre même en étant deux contre un. Mais surtout, cette situation commençait sérieusement à l’agacer fortement. Si ce clown croyait qu’il allait pouvoir continuer son petit manège plus longtemps il se mettait le doigt dans l’œil.



Ne voulant pas attendre que Gotrunks veuille bien daigner se remettre en place pour continuer le combat, il décida de prendre les devants en l’attaquant à nouveau. Il luis envoya des boules d’énergie puis profita de l’effet de surprise pour le frapper fort avec ses poings de glace.



Le guerrier avait beau être devenu plus fort grâce à la fusion, il n’en restait pas moins qu’il était loin de faire le poids face à lui, grand Crockfer. La lutte continua comme ça pendant une bonne heure. Une heure durant laquelle Gotrunks essayait tant bien que mal de se défendre.



Le monstre était vraiment très fort. Il redonnait les coups aussi bien qu’il les encaissait. A croire qu’il était vraiment indestructible. Le guerrier commençait à être à bout de force, mais il ne voulait pas s’avouer vaincu avant d’avoir tenté le tout pour le tout.



Il concentra le reste de son énergie au maximum puis lança une attaque avec l’aide d’une technique encore jamais employée jusqu’ici. La Sayajin-Sash. Elle consistait à envoyer un Kaméha avec chaque main téléguidée.



Peu à peu, le corps du monstre se consuma et disparut. Mais il n’allait pas disparaître sans laisser un petit cadeau. Une fois totalement consumé, il fit tout exploser autour de lui. Celle-ci emporta Gotrunks avec elle.



Pendant ce temps, Piccolo se régénéra et rentra au Kamehouse annoncer les mauvaises nouvelles à la troupe. Celle-ci se trouvait bien petite depuis toutes ces pertes. Il leur informa de la situation.



Tous apprirent avec dépit la mort de Krilin et le message de Cooler et Cell ainsi que la Disparition des boules de Cristal. Ils n’en revenaient pas et avaient du mal à réaliser ce qu’il se passait. Ils avaient perdu leurs amis en l’espace de deux jours. Et le pire dans tout ça était qu’ils ne pourraient pas les ressusciter.



A l’annonce de la nouvelle, Tortue Géniale resta sans voix. La mort de Krilin l’affectait beaucoup. Oh bien sûr celle des autres aussi, mais pour lui c’était différent, bien différent… il l’avait connu très jeune, il lui avait appris tout ce qu’il s’avait sur es arts martiaux, ils avaient vécu des aventures hautes en couleurs. Un grand pincement tirailla le cœur du vieil homme.



Pour Bulma aussi c’était le choc. Elle dan repensa à tous ces moments passé avec ses amis. Les bons comme les moins bons. Ils étaient toujours restés unis pour se soutenir dans n’importe quelle situation. Elle regrettait amèrement ces deux jours et aurait préféré que ça se passe autrement.



Même si elle savait qu’elle n’y était pour rien dans leur disparition, elle s’en voulait de ne pas pouvoir faire quelque chose pour les ramener. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait un étrange pré sentiment. Comme si ce n’était que le début, comme si quelque chose d’encore plus terrible allaient leur arriver. Elle n’aimait pas ça du tout.



Chichi, elle avait beaucoup de mal à ne pas faire une crise de nerfs. Beaucoup trop de choses se passaient en même temps. Cela commençait à bien faire tout ça. De plus elle s’inquiétait aussi pour son fils qui était partit avec Trunks s’entrainer. Elle espérait que rien ne lui arrive en chemin. Elle espérait aussi que son mari puisse enfin battre leur ennemi une fois pour toute.



Quant à Piccolo et Végéta, tous deux préférèrent rester un peu en retrait. Le Saiyan préféra rester muet pour cette fois. Il bouillonnait de rage. Cette histoire commençait vraiment à l’énerver au plus au point. Il rageait de ne pas avoir été assez fort pour régler leur compte aux deux tyrans.



Il voyait déjà le tableau, encore une fois de plus, Son Goku allait sauver tout le monde grâce à son incroyable pouvoir. Quoique… cette fois-ci, il ne savait pas pourquoi, mais quelque chose lui disait que ça n’allait pas se passer comme ça.



Rien qu’en sachant qu’ils ne pourraient pas redonner la vie à leur amis. Cette histoire de nouveau combat lui semblait louche, très louche… il se demandait s’il n’allait pas lui aussi venir à cette rencontre.



Le Namek ne prononça pas un mot non plus. Bien qu’il était aussi très affecté par la disparition de ses amis, il préféra rester silencieux afin de calmer sa peine. Il avait aussi un très mauvais pré sentiment mais préféra rien dire pour ne pas plus affoler le reste de la bande.



Ne voulant pas perdre de temps, Bulma décida d’aller préparer une navette spatiale à la Capsule Corp. La rencontre avait lieu dans trois jours donc elle devait faire vite. Elle espérait que son père l’aide à ce qu’elle soit prête à temps.



Le lendemain, Goku et son fils ressortirent de la salle du Chaos. Voyant qu’il n’y avait personne à Kamehouse ils se rendirent à la Caspule Corp. Là, ils apprirent la nouvelle concernant la mort de Krilin et le message des tyrans.



La nouvelle était plus que bouleversante. Goku n’en revenait toujours pas. Son ami d’enfance avait lui aussi été tué… les souvenirs de leur rencontre et de tout ce qu’ils avaient vécus ensemble refirent surface. Bouillonnant de rage, il serra les dents. Cela n’allait pas se passer comme ça. Même s’il savait qu’il ne pourrait pas faire revenir ses amis, il se jura de les venger.



Le seul point positif dans tout ça était que l’entrainement plus qu’intensif avait porté ses fruits. Les deux guerriers avaient réussi à obtenir une puissance supérieure que celle à l’époque de Buu. Nettement supérieure.



Gohan qui n’avait rien dit jusque là, même pour l’annonce de la mort de Krilin, resta étrangement distant. Il se contenta de plisser légèrement les yeux et de ne prononcer mots.



Sa mère s’inquiétant de l’état de son fils tenta d’aller lui parler, mais le jeune homme ne répondit pas. Bizarre et inquiétant, se dit-elle. Peut-être que cet entrainement l’avait épuisé et qu’il voulait simplement se reposer. Elle l’espérait.



« Mon chéri tu es sûr que tout va bien ? » Demanda-t-elle.



« Oui, maman tout va bien ! » Répondit celui-ci sur un ton un peu agacé.



« Tu devrais aller t’étendre un peu ! »



« Je t’ai dit que ça allait bien !! » Répéta le jeune homme sur le même ton.



« Bon d’accord… Oh j’ai une idée, je vais vous préparer à manger, vous devez avoir très faim ! »



« Ah super, je meurs de faim. Merci beaucoup Chichi ! » S’exclama Goku avec un sourire.



Le fils ainé de Goku secoua la tête. Il n’avait pas faim, il voulait simplement qu’on lui fiche un peu la paix. Croisant ses bras, il alla s’asseoir dans un canapé un peu plus loin pour avoir la paix en plissant les yeux.



« Bon moi je suis fatiguée alors je vais rentrer je crois… » Déclara Krysta.



« Quoi déjà ? Mais tu n’as rien mangé ce matin. Tu ne peux pas rentrer sans avoir manger quelque chose ! » Répondit Chichi.



« Non merci, je n’ai pas faim. Je mangerai à la maison si jamais ! »



Sur ses mots, elle se téléporta chez ses parents et alla dans sa chambre. Une fois arrivée, elle passa un coup de téléphone.



« Je ne comprend pas… elle n’a rien mangé et… » Commença Chichi déconcertée par l’attitude de ses enfants.



« Ne t’en fais pas ! Elle mangera si elle a faim, il ne faut pas la forcer ! » Continua Goku en posant une main sur son épaule.



« J’espère que ton entrainement a porté ses fruits Son Goku ! » Déclara Tortue Géniale une mine triste.



« Oui, Son Gohan et moi avons vraiment fait des progrès. J’ai hâte de leur montrer de quel bois je me chauffe. Ils vont payer ! » Répondit celui-ci.



« Ouais, enfin, espérons que cela suffise pour venir à bout de ces monstres ! » Répliqua froidement Végéta.



« Je l’ignore… mais je vais tout faire pour ! »



« Nous n’avons plus le droit à l’erreur ! Sinon ça nous serait fatal à nous aussi ! »



« Je le sais… et pour tout dire, j’ai un mauvais pré sentiment. J’espère qu’il n’est pas fondé ! »



« Tu n’es pas le seul à avoir cette impression, Goku ! Je la ressens aussi ! » Déclara Tortue Géniale.



Pensant à cette idée, Goku serra les dents puis détourna le regard. Il ne voulait pas qu’il arrive encore quelque chose de plus terrible n’arrive. La situation était déjà assez dramatique comme ça. Ses amis, sa petite fille et sa belle fille avaient été tués et sa fille avait été enlevée par ses ennemis.



Quand on y pensait, que pouvait-il arriver de pire que ça ? De voir tous ceux qu’on aime se faire tuer ? A priori rien ne pouvait l’être, mais Goku savait très bien au fond de lui que si cela continuait à ce rythme ça pourrait être encore plus grave et dangereux…



L’affrontement avait lieu dans trois jours et le Sayian avait la ferme intention de faire payer aux deux monstres tout ce qu’ils avaient fait. Ils avaient beau être devenus très forts, lui avait fait aussi beaucoup de progrès, ils allaient voir ce qu’ils allaient voir…


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocooctopouceworlds.keuf.net
 

Chapitre 4 - Lyssumbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Octofafa's worlds :: News :: Collab Lyssumbre :: Lyssumbre - La fic-