AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum prend forme petit à petit, merci de votre soutient et de votre patience. Toute aide est la bienvenue.

Partagez | 
 

 Chapitre3- Lyssumbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libubulle
Admin
avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 10/05/2010

Fiche de jeu
PUF: Octofafa
Liste de vos personnages:
Notes :

MessageSujet: Chapitre3- Lyssumbre   Sam 12 Nov - 11:00

Chapitre 3



Cela faisait une journée que le vaisseau spatial de Freezer avait quitté la Terre. Ce n'était plus qu'une question de minutes avant qu'il atterrisse sur la planète Thanajin. Cooler était remis de ses blessures et était sortit de la cuve de régénération.



Cell quant à lui avait fait un peu connaissance avec Maëllyss. Enfin, c'était beaucoup dire! Car la jeune femme avait boudé pendant quasiment toute la durée du voyage.



Au début elle refusait catégoriquement de le voir. Elle ne cessait de lui tourner le dos et restait silencieuse. Mais à mesure que les heures passaient elle semblait un peu plus ouverte à une éventuelle discussion. Enfin elle avait finit par répondre avec des phrases et non plus avec des mots. Mais cela restait toujours des phrases assez fermées... Elle lui tournait moins le dos et le regardait de temps en temps mais ça s'arrêtait là. Elle restait toujours aussi distante, tendue et froide qu'aux premières heures. Et il n'avait pas appris grand chose sur elle. Mais Cell n'était pas du genre à lâcher l'affaire. Il espérait qu'une fois qu'ils seraient sur la planète Thanajin. la jeune femme soit un peu plus ouverte même s'il se doutait que ce n'était pas gagné d'avance. La petite était plus têtue qu'une mule. Enfin le vaisseau atterrit sur la planète.



Tous sortirent et se dirigèrent dans un grand palais. Là, des gardes s'avancèrent vers Cooler.



« Seigneur Cooler, votre père le roi Cold veut vous voir tout de suite ! Il dit que c'est très important ! » Annonça l'un des gardes.



« Très bien ! Je vais aller le voir ! » Répondit simplement Cooler.



« Conduisez cette jeune demoiselle à une chambre ! » Enchaîna Freezer à l'autre garde en désignant Maëllyss.



« Bien mon seigneur ! »



Sur ces mots, le garde fit signe à Maëllyss de le suivre et la conduisit dans une des chambres du palais. Il ouvrit la porte, laissa la jeune femme entrer puis fermera la porte derrière lui. Maëllyss s'avança près du lit, s'agenouilla par terre, posa ses bras sur le bord du lit et posa sa tête sur ses bras.



Cell décida d'aller méditer dehors tandis que Freezer vagua à ses occupations. Cooler quand à lui, alla trouver son père. Il se demanda ce qu'il avait à lui dire de si important. Il se dirigea au lieu de rendez-vous. Il frappa puis entra dans la grande salle. Là, assit à une table, se trouvait l'imposant Cold. Voyant son fils, celui-ci fit un sourire.



« Père ! Vous vouliez me voir ? » Dit-il à l'adresse de celui-ci.



« Ah, mon fils ! Nous t'attendions ! » S'exclama-t-il à l'adresse de son fils. « Je te présente, la reine du peuple des Draconiaz ! » Continua-t-il en désignant la femme qui se trouvait assise en face de lui. C'était une très belle femme. Ses cheveux étaient blancs ses yeux argentés, ses cornes transparentes avec des lucioles qui brillaient dedans.



Sa robe était faite avec des tissus en soies les plus rares. Elle portait des bijoux en masses et un diadème ornait sa tête. On aurait dit une femme de glace.



« Draconia, je vous présente, mon fils, Cooler! » Acheva Cold.



Cooler acquiesça avec un petit sourire en hochant légèrement la tête vers le bas. « Madame ! »



La reine Draconiaz regarda fixement Cooler. Elle n'aimait pas du tout sa manière de se présenter face à elle. Et elle ne se fit pas prier pour le lui faire entendre.



« Eh bien ! Ce n'est pas la politesse qui va vous tuer en tout cas ! » Lança-t-elle d'un ton autoritaire.



La reine Draconiaz continua à le fixer d'un air hautain. Celui-là commençait mal les choses. Déjà qu'elle n'était pas du tout à l'aise de parler à des êtres autres que Draconiaz mais en plus de ça sa fille devait épouser cette homme, qui n'avait pas été fichu de s'adresser correctement à elle, ce n'était pas gagné!



« Oui, mon fils ! Si je t'ai fait venir ici c'est parce que j'ai une nouvelle de la plus grande importance à te dire ! » S'exclama le roi Cold.



Cooler fronça les sourcils. Il connaissait bien son père. Qu'est-ce qu'il allait lui mijoter cette fois?



« Ah et quelle est cette nouvelle ? » Questionna-t-il simplement.



« Si vous vous comportez comme ça avec tous vos invités, vous n'allez pas allez bien loin, croyez-moi!



» Fit remarquer froidement la reine Draconiaz.



Regardant la reine Draconiaz, Cooler fit une révérence qui se voulait un peu moqueuse.



« Veuillez me pardonner, majesté ... j'ai eus une journée très chargée ! »



Voyant l’attitude de son fils, le roi Cold claqua la langue, irrité. Si son fils continuait ainsi, cette soirée allait mal se terminer. Déjà qu’il était arrivé en retard et n’avait même pas pris la peine de se présenter convenablement. Il aurait pu tout de même faire un effort. Il avait beaucoup d’espoir pour cette soirée.



« Installe-toi fils ! »



Il regarda en direction de la reine avec un air désolé.



*Veuillez le pardonner … »



Il marqua une pause et jeta un coup d’œil à sont fils puis fit un petit sourire.



« Reprenons voulez vous ? »



Les serviteurs apportèrent le repas autour d'une table sans pieds qui lévite. Tous se redressèrent. Voyant le repas qui s’offrait à elle, la reine fit une grimace dégouttée.



Il fallait dire que les plats Thanajin étaient pour la plus part essentiellement à base d'insectes ou de la viande trop grasses appartenant à de rares créatures vivant dans l'extrême froid comme les buffles yétis.



Comme tout les hommes Dragons, Draconia a le palet très raffiné et ne mange que des choses saines ou de la viande finement sélectionnée. Les Ces repas Thanajin n’étaient donc pas du tout à son goût. Plissant le nez, elle renifla d’un d’air dédaigneux puis ajouta :



« Quand ma fille sera ici, je vous prie de veillez à lui offrir un repas plus convenable que ceux-là ! »



Cooler, qui écoutait la conversation en silence, attendit que tout le monde soit servit pour commencer à manger. Plissant légèrement les yeux, il se demanda de quoi ils étaient en train de parler.



« ... vivre ici ? Et qui est votre fille ? »



Demanda-t-il d’un air surpris. Il ne savait pas pour quelle raison, mais la femme lui rappelait étrangement quelqu'un. Cette personne avait les mêmes traits arrogants, la même façon de s'exprimer. Malheureusement il n’arrivait pas à mettre un visage sur cette personne.



A vrai dire il se demandait surtout pourquoi la fille vivrait là et qui était-elle ? ll jeta un bref regard à son frère, Freezer. Celui-ci ricanait de son côté de la table. Ne comprenant pas trop bien ce qui se tramait dans cette pièce, Cooler afficha une légère grimace.



Ces trois-là lui préparaient quelque chose. Et connaissant son père, cela ne présageait rien de bon, sans compter que son idiot de frère ricanait bêtement dans sont coin. Tout cela lui coupait sérieusement l’appétit.



« Fils, sa majesté Draconia offre la main de sa fille Umbre en échange d'une alliance contre les Salamandars ! »



S’exclama Cold avec un petit sourire. A ces mots, Cooler resta figé sur place, la bouche grande ouverte. Sur le coup, il se demanda si sont père n’était pas en train de faire une blague.



« Qu… quoi ? C'est une blague ? »



S’exclama-t-il l’air toujours aussi surpris. Alors comme ça… umbre était la princesse des Draconiaz. Au premier abord cela le surprit quelque peu. Mais en y réfléchissant, il savait bien que ces traits arrogants et cette manière aussi hautaine de s’exprimer lui était familière. Maintenant il savait à qui lui faisait penser la reine.



Cette idée ainsi que le complot le répugnait d’avantage maintenant il en savait un peu plus sur leur attention. Le prince Thanajin continua de manger tout en affichant un air outragé et furieux. Voyant que Cooler ne semblait pas plus réagir que ça à l’annonce fait par le roi Cold, la reine afficha un air sceptique.



« Votre fils manque de vocabulaire, êtes-vous sûr qu'il saura gérer le problème Scorpio ? » Questionna-t-elle à l’adresse de Cold.



Cooler afficha une grimace puis marmonna :



« Me marier ? Et puis quoi encore ? Je ne veux pas me marier ! Et pourquoi on me place au milieu d'une guerre sans m'en demander mon avis, hein ? »



« Bien sur, il a bien conseillé mon cadet pour le problème Saiyajin ... qu'en penses-tu Cooler ?



Demanda-t-il à l’adresse de sont fils tout en espérant que sont solitaire de fils servira enfin à quelque chose et qu'il fera honneur à la famille. Celui-ci ne répondit pas tout de suite. Il commença à bouillonner de l’intérieur. Il ne voulait pas faire une crise en publique, il savait se contenir tout de même. Au bout de quelques secondes, il prit une petite inspiration et répondit :



« Hm, sans vouloir vous offenser madame... je pensais que votre peuple parfait pouvait gérer et se défendre contre tout fléau ... c'est ce en tout cas ce qu'ont dit les Ménestrel ainsi que les livres d'histoire ! Et que vous étiez le peuple favori des Kaios. Pourquoi donc avoir soudainement besoin de nous ? »



Demanda-t-il sur un ton interrogateur. Il ne comprenait pas pourquoi subitement ils avaient besoin d’aide. Les Draconiaz est un peuple créer par les Kaios. Les dragons sont les plus puissants mais ne se sont jamais mêlé aux guerres des autres peuples.



Il sont hautins, vantards, puissants, distants, très racistes et par ce fait, ils se considèrent supérieurs à tout et égales au dieux. Le patriarche Obcurius dernier dragon noir a eut un rôle important dans l'équilibre des magies et avait affronté un ennemi puissant en aidant des héros légendaires. Umbre en est sa descendante. Devant les propos de Cooler, la reine Draconiaz se renfrogna et essuya sa bouche.



« Oui, cela est vrai ! Nous avons toujours repoussé les ennemis qui osaient nous attaquer ! Mais les Salamandars se sont infiltrés et ont volé nos pierres de mana. Sans elles nos runes arcaniques ne fonctionnent pas, l'équilibre magique se meurt ainsi que nos oeufs ! »



Affichant un air triste, elle marqua une courte pause puis enchaîna :



« Nous utilisons beaucoup la magie, sans elles nous sommes sans défense «



En entendant ces paroles, le prince Thanajin se calma quelque peu. Toutefois, il se demandait ce que Scorpio comptait faire de bidules magiques.



« Je vois très mal Scorpio commencer à agiter un sceptre magique, ou danser la lambada pour invoquer des sortilèges et... »



Outrée de cette attitude la reine haussa le ton et se redressa vivement.



« Comment osez-vous insulter nos rituels ! »



Cold lança un regard venimeux à sont fils et pris le bras de Draconia.

Il se dit que si ça continuait comme ça, elle retirerait sont offre et ce n’est pas ce qu’il voulait.



« Voyons, nous n'oserons jamais insulter votre peuple madame ! Soyez en sûre ! Cependant nous essayons de comprendre votre problème et le faite que Scorpio se mette a la magie s'annonce très mal ! »



A ces propos, Cooler afficha un petit sourire en coin des lèvres. Et voilà ! Et toc la mégère ... Si cela se trouvait avec de la chance elle allait être dégoutée et foutre le camp avec ses idées farfelues de mariage, héhé !



Lui se marier ? Ah ça non, pas question ! Il était un solitaire, un vrai et dure. Il avait même refusé de faire le boulot de Freezer à l'époque. Le dévolu de Cold c'était donc tourné vers le cadet car Cooler n'avait rien d'un futur roi, même si il les aidait de temps a autres les relations restaient néanmoins tendues. Cooler était vraiment furieux des magouilles faites dans sont dos.



Un serviteur arriva et annonça l’arrivée de la princesse Umbre et du roi Dolrian.



« Seigneur, ces majestés Umbre et Dolrian ! »



Umbre et le roi sont père arrivèrent bras dessus bras dessous en se racontant sans gènes des blagues. Voyant cela, la reine se sentit encore plus mal. Non seulement, ils étaient arrivés après le diné ce qui était très impoli mais en plus ils rigolaient comme des pitres sortit d'un cirque, ce n'était vraiment pas une tenue.



« Salut, désolé du retard, il y a eut un problème au palais.. »



S’exclama-t-il avec un sourire. Umbre plissa les yeux en remarquant Cooler. Soudain elle se demanda ce qu’elle faisait là alors qu’elle n’était au courant de rien, de ce qui se passait dans cette pièce.



« Bonjour, merci de votre invitation ! »



S’exclama-t-elle simplement.



Cold s’approcha d’Umbre et lui fit un baise main.



« Vous êtes radieuse !



Déclara-t-il avec un sourire. Freezer quant à lui s’empressa de faire de même que sont père en lançant un regard moqueur à sont frère. Espère qu’avec ça, il lui volera sa place.



« Bonsoir belle princesse, votre présence rend la soirée encore plus belle ! »



S’exclama-t-il avec un grand sourire à l’adresse d’Umbre.



Cooler secoua la tête avec mépris. Décidément ils se comportaient tous comme de vrai lèches cul. Pourquoi cela devait lui arriver à lui ? A cet instant il se maudit de s'être fait piégé comme ça. Il n’avait qu’une seule envie : Se sauver et trouver une excuse pour s’en aller. Soupirant, il se résigna à saluer Umbre mais de mauvaise foie.



« Bonsoir ... »





Umbre se mordit les lèvres. Elle se sentait mal et était inquiète pour son peuple. Pourquoi donc devait-elle rester ici ? Cette soirée était vraiment une perte de temps. De plus pendant ce temps les autres souffraient. Elle regarda sa mère et enchaîna :



« Mère est ce vraiment indispensable que je sois ici ce soir ? J'aimerai vaquer à mes occupations... »



Elle prit à un verre de nectar qu’un serviteur lui apporta sur un plateau d’argent et le but à contre cœur. A ses paroles, la reine se maudit d’être dans une situation aussi embarrassante. Entre sont idiot de mari, sont futur gendre complètement impoli et sa fille qui n’en faisait qu’à sa tête, elle était servie.



« Ne t’en fais pas ! Tu n'auras plus a t'inquiéter de tout cela, nous sommes ici car le roi Cold et moi même avons trouvé une solution contre le fléau salamandars... »



Expliqua la reine. Umbre arqua un sourcil. Elle se demandait ce que pouvait bien être cette solution qu’ils avaient trouvée. Ne sait pas pourquoi mais sait qu’elle doit s’attendre au pire.



« Ah… ah bon ! Et… qu'elle solution ? » Demanda-t-elle.



Cooler ne peut s'empêcher d'émettre un petit rire ironique en pensant que c’était à sont tour d’être choquée. Après tout chacun sont tour hein ! Ne peut s’empêcher d’être un peu déprimé. Lui, voulai rester célibataire ou alors finir avec une Thanajin mais pas une draconiaz.



Lorsqu'il était enfant, il avait une amie qui avait le béguin pour lui. Il avait même repoussé ses avances en disant qu'ils resteraient amis mais pas plus... qu'il n’était pas fait pour ça, et qu'il était un guerrier.



Rah et comment allait-il dire ça à Oceana ? Enfin quand il y pensait, il savait qu'il allait perdre sont amitié en disant qu'il allait se fiancer.



Un autre problème survint dans sont esprit. Les métisses étaient très mal vu dans la galaxie... alors comment une progéniture pourrait-elle être accepté et crédible au yeux de tous. ? En plus avec une belle mère comme Draconia autant se tirer un rayon de la mort en pleine tête.



La seule chose qu’il ne pouvait nier était qu’il aurait put tomber sur pire ! Umbre était loin d’être moche, bien au contraire. Au moins dans leurs malheurs il avait gagné ça. Cela aurait été tout autre chose si cela avait été un thon. Mais il comptait vivement trouver une solution pour se sortir de cette merde. Et le fait qu’Umbre le haïssait, allait sûrement aider un peu.



La seule et unique question qu’il se posait à présent était de savoir comment, il allait pouvoir se sortir de cette situation. Il savait qu’il n’y avait pas énormément d’alternatives à sont problème et que peu importe pour laquelle de ces options il choisirait cela s’annonçait très dur.



Il pouvait toujours contester sont père en lui disant que ce n’était pas du tout une bonne idée, qu’il n’était pas fait pour ça ! Mais connaissant sont père, il était sûr et certain que ses arguments ne le ferait pas changer d’avis bien au contraire.



Il se demanda aussi pourquoi celui-ci n’avait pas choisit sont crétin de frère. C’est vrai après tout ! Pourquoi ne lui avait-il pas demandé à lui. Connaissant sont jeune frère, Cooler savait très bien qu’il aurait pas hésité une seule seconde à accepter l’offre.

Mais hélas, il a fallut que ça tombe sur lui. La seule solution qui s’offrait à lui mais de loin celle qu’il préférait était d’accepter, enfin, plutôt de faire mine d’accepter, mais et d’être si odieux, macho qu’Umbre s’en irait d’elle même.



Et comme il ne l’aimait pas, elle ne l’aimait pas non plus, il y aurait une très bonne excuse pour que ce mariage soit un fiasco.

Et comme ça, non seulement il pourra mener sa vie comme il l’entend. C’est-à-dire rester célibataire ou alors finir avec une Thanajin ! Et Umbre, pourra repartir chez elle et vaguer à ses occupations, comme elle le dit si bien. De plus cette guerre ne le concerne en aucun cas ! Pourquoi accepterait-il de les aider, alors qu’il a toujours depuis sont plus jeune âge fait cavalier seul et aider qu’occasionnellement sa famille et encore, quand il le voulait bien. Pourquoi les aiderait-ils eux, je vous le demande !



« Oui, nous avons trouvé une solution qui permettra à notre peuple de pouvoir bénéficier d’une plus grande sécurité ! » commença la reine.





« Et ? » Continua Umbre qui semblait curieuse et à la fois un peu inquiète de ce que répondrait sa mère. Du coup elle ne savait pas si elle voulait vraiment en fin de compte.

« Et alors … nous avons décidé d’un commun accord, que le prince Cooler et toi allez vous marier afin de permettre une alliance entre nos deux peuples et ainsi bénéficier d’une meilleure protection ! » termina la reine.



A ses paroles, Umbre resta figée sur place et regarda sa mère stupéfaite. Comment ? Elle ils… Si cela était une blague, elle était loin d’être drôle. Sa mère avait donné sa main à un prince Thanajin en échange de leur protecteur pour leur peuple ? Etait-ce vraiment ça qu’elle voulait lui faire comprendre ou avait-elle mal compris ? La jeune Draconiaz se demanda si sa mère avait pris un coup sur la tête.

« Que… quoi ? » Répéta Umbre.

Elle afficha une grimace tout en continuant à regarder sa mère. Puis elle enchaîna :

« J’espère que c’est une plaisanterie ! »

La reine Draconiaz regarda sa fille en se redressant un peu. La réaction de Celle-ci ne se fit pas attendre. D’après sont air, elle ne semblait visiblement pas très enchantée de cette nouvelle. Elle s’y était attendue à ce genre de réaction. Dès qu’il s’agissait de mariage sa fille refusait catégoriquement tous les prétendants qu’elle lui proposait.



En voyant la réaction d’Umbre, Cooler eut un sourire en coin des lèvres. A quelques différences près, ils avaient eut la même réaction et avaient fait la même tête. Et elle non plus de semblait pas du tout ravie de cette nouvelle, tout comme lui. Après tout. Leur parent avaient fait leur petites cachotteries, leur petites magouilles en douce mais la chose qu’ils avaient oubliés était de leur demander au moins leur avis. Quoi qu’il savait qu’ils se doutaient qu’ils allaient refuser.



Freezer quant à lui resta silencieux. A vrai dire, il bouillonnait de l’intérieur. Pourquoi sont père ne lui avait pas demandé à lui de se marier au lieu de demander à sont frère ? C’était lui le favoris, alors pourquoi ne lui avait-il pas demandé ? De plus il avait plus de carrure et de charisme pour diriger un royaume que Cooler.



Lui au moins avait déjà fait ses preuves ! Ce n’était pas juste ! Il valait tout aussi bien que sont frère. Il rageait, il fulminait à l’intérieur de ne pas avoir été choisit par sont père. Lui qui d’habitude le préférait à sont frère. Il jeta un bref regard à Umbre et se dit que sont frère allait pas s’ennuyer avec elle.



Le seul point positif dans cette histoire c’est que ces deux-là ne semblaient pas vraiment d’accord avec la décision qui avait été prise. Un coup de chance peut-être ! Il se dit que si cela ne marchait vraiment pas entre eux, il pourrait toujours essayer de lui prendre sa place. De toute façon il ne semblait pas vraiment l’apprécier et elle non plus donc il avait peut-être sa chance qui sait ! Peut-être recherchait-elle quelqu’un d’un peu plus intelligent, quelqu’un qui sache diriger un royaume… quelqu’un comme lui ! Ricanant, il écouta la suite de la conversation.



Le roi Thanajin regarda les deux futurs époux. Visiblement tous deux n’étaient pas du tout ravi par cette décision. Et il savait aussi que son fils cadet aurait préféré qu’il le choisisse lui, plutôt que Cooler. Mais il savait aussi également qu’il voulait que sont fils ainé fasse aussi quelque chose de sa vie au lieu de rester solitaire comme il l’avait toujours été.

De plus cette alliance ne pouvait qu’être bénéfique. Les Draconiaz bénéficieraient d’une meilleure protection, et sont fils ainé assurerait l’avenir du peuple Thanajin. Cette solution était la meilleure qui soit et ils devaient accepter. La reine regarda sa fille en soupirant.



« Non, ma fille ! Tout cela est loin d’être une plaisanterie, au contraire cela est très sérieux ! C’est la seule solution que nous avons trouvé ! Nous devons faire en sorte que les Salamendars ne puissent plus nous voler nos pierres et ainsi utiliser notre magie comme bon leur semble ! Cette alliance nous permettra non seulement à nous d’avoir une meilleure protection mais aussi d’avoir l’avenir de nos deux peuple qui soit assuré ! »



Umbre regarda sa mère encore plus sidérée. Comment… comment pouvaient-ils prendre une telle décision sans leur en avoir parlé plus tôt ? De plus pour elle il était hors de question de se marier avec qui que se soit ! Et encore moins avec ce… Cooler ! Ce macho prétentieux et impoli de sur croix. Ça non pas question ! En plus il lui rappelait beaucoup trop Scorpio à sont goût. Jamais elle ne se marierait avec lui. Plutôt se mette la corde au cou tout de suite.

« Et bien sûr… à nous, vous nous demandez pas notre avis alors qu’on est les principaux concernés ! » Pesta-t-elle.



« Nous vous assurons que cela est la meilleur solution pour tout le monde puisse avoir ! » Enchaîna Cold d’un ton calme.



Umbre secoua la tête. Non mais… se marier ! Et puis quoi encore ? C’était quand même pas eux qui allaient la forcer à se marier. Même si elle savait au fond d’elle qu’elle n’avait pas vraiment trop le choix, elle refuser de s’y plier. Elle qui avait toujours repoussé les avances et les prétendants que sa mère lui présentait, la voilà déjà fiancée à un homme qu’elle connaît à peine et pour qui elle éprouve tout sauf de la sympathie et de la gentillesse ou encore de l’amour.



La jeune femme afficha un air de dégoût puis jeta un rapide coup d’œil en direction de Cooler. Visiblement celui-ci semblait être sur la même longueur d’onde qu’elle. Parfait cela allait lui faciliter la tâche. Pourquoi il a fallut qu’elle se retrouve dans une telle situation. Surtout qu’elle n’avait pas vraiment d’idée de savoir comment s’en sortir.

Elle savait que même si elle ripostait, la décision était déjà prise et qu’elle n’avait plus vraiment sont mot à dire. Quoique… pas vraiment ! La partie n’était était loin d’être gagnée ! Si il s’avérait qu’elle allait vraiment l’épouser, elle lui en ferait voir des vertes et des pas mûres et il allait regretter de l’avoir connue, elle n’avait pas encore dit sont dernier mot !





































































_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocooctopouceworlds.keuf.net
 

Chapitre3- Lyssumbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CHAPITRE3. les 76th hunger games, l'arène
» CHAPITRE3. les 78th hunger games, l'arène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Octofafa's worlds :: News :: Collab Lyssumbre :: Lyssumbre - La fic-